INTERVIEW FLASH #4

Au tour de notre championne nationale du 3000m marche d’évoquer ce France pour conclure ces ITW FLASH.
– Maud, une nouvelle qualification pour le plus haut niveau, rien d’étonnant ? Je le perçois comme une « récompense »! C’est vrai que c’était mon objectif  de l’hiver (en plus d’un podium aux nationaux). Mais rien n’est acquis : jusqu’en décembre, je n’arrivais pas à retrouver ma vitesse.  Avec Paul et Thierry, on a dû réajuster l’entrainement: moins de quantité, plus de qualité/d’intensité sur piste, tout en gardant les sorties longues du we (prépa 20km). Malgré les difficiles séances de fractionné, je me suis accrochée, et la régularité et la motivation ont payé.
– Tu as le 5ème temps des engagées, le podium est une vraie possibilité. Même s’il est vrai qu’en marche tout peut arriver : défaut technique, disqualification, méforme… Je ne pense pas que le podium soit une possibilité vu les temps redoutables des 4 meilleures engagées (13min15/13min45)! Du coup, je n’ai pas de pression: l’idéal serait de battre mon record de 14’06! 
– Quelle stratégie de course penses-tu adopter ? Un 3000m marche, c’est quand même long ! Il y a une gestion de course: je vais donc partir dans les temps travaillés à l’entrainement et essayer de tenir l’allure!
– Entre une médaille et un chrono sous les 14′, tu choisis quoi ? Pourquoi devoir choisir? 😉 Plus sérieusement, les chronos sont faits pour être battus, mais une médaille aux élites, c’est fabuleux!!! Donc je choisis la médaille, mais en 14min quand même 😉 !

Un pour tous, tous pour quatre !

Il est des ambitions et des progrès qui se mesurent pas à pas. Ces dernières années, tout en grandissant pour atteindre des records en nombre de licenciés et en diversité de pratiques, le club a également et tranquillement évolué en qualité. Marqueurs de ce progrès, quatre athlètes du club sont qualifiés pour les Championnats de France Elites qui se déroulent ce week-end à Liévin.