Les Minimes dedans, les Grands dehors !

Un week-end dichotomique, pour le moins, nous attend. D’une part le VAFA déplacera une délégation de 45 cross.wo.men à Vittel pour les championnats de France. Cette compétition fait partie des plus relevées du paysage athlétique. Figurer dans le top 100, quelle que soit la course ou catégorie, représente une belle performance. Collectivement, placer une équipe dans le top 8 doit se considérer comme un succès.

Dimanche, on peut espérer collectivement pour nos juniors, et pour leur capitaine Arthur Gervais à titre individuel, mieux que la 4ème place de l’an dernier. Zoé Duigou médaillée avec les cadettes du VAFA (Le Mans – 2016) et Margaux Sieracki 8ème junior cette année-là, ont déjà goûté aux places d’honneur au  »France ». Aussi elles en redemandent. Elles ne se rendent donc pas dans les Vosges pour épiler les kiwis, tout est possible sur une course d’un jour !

Quoi qu’il en soit, soyons persuadés que toutes et tous donneront leur maximum jusqu’à la ligne car chaque place compte et le résultats de 2019 conditionne le nombre de qualifiés de 2020 !

AccueilD’autre part, 19 minimes se rendront à Liévin au championnat régional en salle. De réelles chances de médailles parmi nos jeunes. Nous pensons à Marion De Clercq, 1ère au bilan des Hauts de France à la hauteur. Elle peut encore faire mieux que son récent 1m60 au meeting d’Amiens. Elle sera également au 50H et au triple, disciplines où elle se situe respectivement 4ème et 5ème régionale au bilan. Après son titre au pentathlon, le titre au triathlon ? Au 50m plat, 5 filles sont dans le même 1/10ème dont Esther Richard qui peut monter sur la boîte voire aller chercher le record de Camille Wallet : 7″01. Wendy Kamga forte d’un record à 4m99 à la longueur sera à nouveau placée pour une médaille.

Sur 3000m marche, derrière l’intouchable (quoique) Halluinoise Léa Van Lierde, Jade Bourigault et Blanche Tricot-Lapiere pourraient nous gratifier de nouveaux records persos et club en s’approchant des 16’10.00.

Chez les garçons Pierre Descamps peut avoir de légitimes ambitions au triple-saut ; SB, 11m72 – RP, à 11m78. S’il court au niveau de son RP (2’52) Gauthier Bulteau a également le droit de nourrir des espoirs sur 1000m. A suivre également Corentin Delattre à la perche, RP 2m80.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *