Championnat Régional du Monde de Trail

Ce week-end l’attention sera aussi centrée sur l’Artois, pour le Trail des Poilus, véritable rassemblement de tout ce que compte la région en trailers. Ce week-end donc, mobilisation générale des descendants des Poilus, en cette année du centenaire de la fin de la Der des Der.

Samedi à deux pas du fameux boulet de Gauchin le Gal, un millier de baroudeurs s’élanceront au son de la cornemuse, aussitôt que la cloche aura sonné 9h, depuis le superbe Chateau d’Ohlain pour un périple de quelques 62km. Après avoir contourné la forteresse en signe d’aurevoir, ils franchiront le gué de Caucourt pour aller frôler le Dolmen de Fresnicourt, puis tournicoter dans le parc d’Ohlain.
A Verdrel, à la sortie du bois seule l’antenne de Bouvignies Boyeffles retiendra leur attention. Puis ils n’auront d’impatience que celle de courir s’ils le peuvent, dans ce superbe fossé mythique dont personne n’est vraiment jamais sorti indemne. Quand Ablain St Nazaire s’annoncera, tous sauront que le plus difficile n’est pas forcément derrière eux. Les 5 éperons à flanc de colline rappelleront qu’il y a un siècle, au même endroit, gémir n’était pas de mise. Bien généreuse l’organisation offira la corde pour grimper une raide escarpe afin d’atteindre le site de Notre Dame de Lorette dont il faudra faire la révolution totale par le bas afin de mériter le titre de finisher ! Le dernier tape-cul pour sévère qu’il soit n’empêchera aucun d’entre eux d’avoir face aux milliers de croix la posture du respect et de l’humilité. Pour ne jamais l’oublier durant les quelques heures de leur course, ils porteront sur la poitrine le nom d’un aieul sur leur dossard, en hommage, en souvenir de leurs sacrifices. Dimanche les distances perdront en longueur puisqu’il s’agira de parcourir 29 ou 17km en une boucle, avec autant de plaisir et d’engagement.

Pour la cinquantaine de trailers arborant les couleurs du VAFA, la compétition aura une saveur particulière puisque nous courrons toutes et tous pour un Poilu Corse tombé sur notre sol régional.

Un hommage particulier que les descendants de l’Île de Beauté ne peuvent rendre eux-même.

Ils nous en donnent procuration. Nous aurons toutes et tous à coeur de ne pas les decevoir.

Pace è salute !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *